espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Rencontres Coopératives 2019 : Synthèse

Merci d'être venu·e·s !

Le samedi 23 mars a été, pour la quarantaine de sociétaires réuni·e·s, l'occasion de passer une belle journée ensoleillée au sein d'un lieu très agréable qu'est la Halle Tropisme. Le début du printemps a donc accompagné les échanges joviaux et consistants des participant·e·s : sociétaires, membres du Conseil d’Administration et salarié·e·s.

La présentation du matin a permis de répondre à un bon nombre de questions notamment sur les mécanismes d'achat et de vente d'électricité, la construction du tarif, le fonctionnement opérationnel du réseau Enercoop, mais aussi sur les activités d'accompagnement et bureau d'études pour les projets de production des collectifs citoyens et collectivités.

L'après-midi, les salarié·e·s de la coopérative ont animé 4 ateliers d'une heure, tournés autour de 4 questions structurantes pour la stratégie de la coopérative, et sur lesquelles l'avis des sociétaires permettra d'orienter les décision du Conseil d'Administration, voire de l'Assemblée Générale. Chaque atelier a été répété 2 fois avec un groupe de sociétaires différent. Vous trouverez ci-dessous la synthèse des échanges lors de ce moment.

Enfin, la journée s’est terminée par un moment de bilan, permettant aux animateur·trice·s de synthétiser les échanges ayant eu lieu dans les ateliers, et à l’ensemble des participant·e·s de partager leurs ressentis quant à cette journée.

Quelles relations ELR veut entretenir avec les institutions locales ?

De qui parle-t-on ?

Actuellement, Enercoop LR est en avec les institutions suivantes :

  • L'ADEME Occitanie
  • La Région Occitanie
  • L'AREC : Agence Régionale de l’Énergie et du Climat
  • Les syndicats d'énergie
  • Les communes et Communautés de Communes

Pourquoi être en lien avec ces structures ?

Les bénéfices émanant du tissage de liens avec ces structures sont d'ordre à la fois économique et politique. Ces structures peuvent par exemple favoriser le développement de notre modèle de transition énergétique à travers la création ou le financement d'emplois, ou de mécanismes de soutien.

Comment ?

Auprès de ces institutions, Enercoop LR défend sa vision d'un modèle de transition énergétique singulier dont elle participe à la construction à travers ses actions au quotidien. La posture d'Enercoop LR vis-à-vis de ces acteurs peut varier selon leurs rôles et leurs enjeux :

  • Positionnement politique : Au regard de notre charte, du projet de société que nous défendons, et du monde que nous voulons, ELR peut jouer ce rôle de "poil à gratter", et pousser les institutions à remettre en question leur posture vis-à-vis de la production et la consommation d'énergie. Sur les questions les plus polémiques comme par exemple le déploiement du compteur Linky ou le développement de certains types de centrales éoliennes, ELR peut émettre un positionnement plus ou moins tranché.
  • Inspiration : faisant partie d'un réseau de coopératives regroupant un fournisseur d'énergie renouvelable, ainsi que des collectifs producteur d'énergie renouvelable, ELR peut inspirer les politiques publiques en matière de développement des énergies renouvelables, notamment à travers la démonstration de nombreuses expériences réussies en France. ELR peut donc être un partenaire précieux pour les collectivités souhaitant décliner leur politique énergétique en un plan d'action concret et réalisable. Ces liens peuvent prendre la forme d'interactions régulières avec un·e ou plusieurs allié·e·s au sein de l'institution.
  • Animation : ELR par son objet social a pour missions de favoriser l'appropriation des question énergétiques par l'ensemble de la population. Elle peut donc être un partenaire pour les collectivités pour réaliser des actions de sensibilisation et de mobilisation sur les sujets qui s'y rapportent.

Cependant, nous devons rester vigilants au fait que nos prestations peuvent empiéter sur le terrain d'actions de collectivités ayant déjà déployé des outils de développement des énergies renouvelables sur leur territoire (comme par exemple l'AREC ou le SYADEN : Syndicat Audois d'énergies & du numérique). Il est donc essentiel d'avoir un positionnement clair vis-à-vis de ces acteurs, afin de les garder comme partenaires et de ne pas se positionner en tant que concurrent, quitte à rédiger des conventions de partenariats permettant de clarifier les périmètres d'action de chaque acteur.

Qu'est-ce qu'un bénévole chez Enercoop LR ?

L'atelier a commencé par l'établissement d'un "nuage de mots", comprenant les mots ou expressions évoqués par la question.

Actuellement, il existe un réseau appelé “réseau des ambassadeurs”, regroupant des sociétaires volontaires pour animer des stands sur des évènements en LR, et, à leur initiative, des actions d'information sur leur territoire (Dr Watt, ...).

Les bénéfices pour les bénévoles, avec le fonctionnement actuel, réside principalement dans la possibilité de défendre un projet politique de transition énergétique, et l’accès à un réseau constitué des coopératives Enercoop locales mais aussi de partenaires défendant le même projet économique et politique.

Cependant, le réseau des bénévoles manque aujourd’hui de moyen dans l'animation, la formation, l’information, l’accompagnement et la sollicitation de ses membres.

Voici quelques pistes d’amélioration pour palier ce problème :

  • la transmission régulière d'informations essentielles sur la vie de la coopérative
  • l’organisation de webinaires de formation
  • la mise en place d’un plan de communication sur les actions de bénévolat possibles
  • la mise en cohérence des actions de bénévolat entre la coopérative nationale et les coopérative locales
  • la mise en place de binômes salariés/ambassadeurs sur le stand pour faciliter l’appropriation par les bénévoles
  • l’élargissement de la sollicitation aux clients, et pas uniquement sociétaires
  • la mise à jour du kit e mobilisation à destination des nouveaux clients
  • l’amélioration de la visibilité du rôle de bénévole sur le site web
  • la valorisation d’expériences de bénévoles pour la prospection ou la proposition d'événements

Pour conclure, nous pouvons constater que les participant·e·s a cette atelier ont émis l’envie d’être sollicité·e·s plus régulièrement, sur des actions diversifiées. Cependant, Enercoop LR doit être claire dans les missions possibles de bénévolat (nature, durée, rythme, planning, thématique…), afin que les personnes qui souhaitent s’impliquer puissent se positionner facilement. Enercoop LR doit mobiliser des ressources pour accompagner ces personnes dans leur découverte de la coopérative, et le développement de leur capacité à les transmettre. Cette réflexion peut s’élargir à l’ensemble des parties prenantes de la coopérative (consommateurs, sociétaires, bénévoles…). Nous avons la chance d’être aujourd’hui un acteur visible du secteur de l’économie social et solidaire, profitons-en pour mettre les moyens dans la mobilisation des personnes impliquées dans notre coopérative, quelle que soit la forme de cette implication !

Quelle place pour ELR dans l'écosystème des projets citoyens ?

Depuis 2012, ELR s'est positionnée comme facilitatrice de l'émergence des moyens de productions citoyens en allant à la rencontre des habitant·e·s, élu·e·s et professionnel·le·s des territoires de l’ex-Languedoc-Roussillon. En 2015, l'association ECLR est née, à l'initiative d'ELR, de l'ADEME et de la Région LR. Depuis, la position d'ELR a dû évoluer, et avec elle la nature de ses prestations.

Dans cette évolution, ELR doit veiller à ne pas chercher à avoir un périmètre trop large, ou à prendre la place d'organismes déjà financés publiquement pour assurer des missions de service public, ou d'entreprises étant déjà spécialisées dans un domaine et pour lesquelles ELR n'aurait pas de valeur ajoutée particulière. L'idée est donc de ne pas s'approprier ou doubler les missions de ces structures mais plutôt d'être visibles auprès d’elles et d'avoir un positionnement politique clair à leurs yeux.

Les structures en question sont :

  • Energies Citoyennes Locales et Renouvelables (ECLR) : animation, aide à l'émergence, montages juridique et financier, mobilisation de l'épargne locale, mutualisation d'une base documentaire...
  • Agences Locales de l’Energie et du Climat (ALEC), Espace Info Energie (EIE), et Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement (CAUE) : information, animation, sensibilisation…
  • les développeurs : développement de centrales de production

Les relations avec ces structures peuvent prendre la forme de participation à leurs événements, ou la rédaction de conventions de partenariats spécifiques (certaines existent déjà).

La valeur ajoutée d'ELR dans cet écosystème se trouve plutôt du côté de ses compétences technico-économiques (avec la prise en compte des spécificités des projets citoyens), la visibilité de sa marque, la force dynamique de son réseau (élargi à ECLR, Energie Partagée…), et l’apport de liant et de cohérence globale. Le lien avec l’activité de formation a été souligné (Enercoop LR intervient en tant que prestataire d’ECLR), et considéré comme pertinent

En termes d’évolution, on pourrait imaginer également qu’ELR soit acheteur de l’électricité à l’échelle régionale (aujourd’hui c’est la coopérative nationale qui joue ce rôle), à travers le développement d’un dispositif de “marque blanche” ou “marque grise” et la prise en charge de la responsabilité d’équilibre. Enfin, Enercoop LR pourrait se charger de prospecter des terrains et toitures pour les mettre à disposition des collectifs citoyens

Quelles activités en lien avec la production d’énergie Enercoop LR (Assistance à Maîtrise d’Ouvrage, Bureau d’Etudes) devrait prioriser / valoriser / développer plus en profondeur ?

ELR développe des services variés depuis quelques années à l'intention des particuliers, des entreprises et des collectivités. Pour chacune de ces ''cibles'' nous essayons de proposer une offre de maîtrise de la demande en énergie (MDE) et une sur la production d'énergie.

Public

MDE

Production

Particulier

Dr Watt

Partenariat installateur

Professionnels

AEDP et AEDP renforcé

AMO de l'étude jusqu'à la construction

Collectivité

Rien aujourd'hui

Diagnostic territoire, AMO de l'étude jusqu'à la construction

Les discussions nous ont conforté dans l'idée de continuer l'ensemble de ces prestations, de les renforcer avec le maintien ou la création de partenariats (BE thermique sur la partie MDE...).

Certain·e·s participant·e·s ont exprimé leur intérêt dans le développement de l’accompagnement des particuliers à la production d’énergie. Dans un premier temps, l’idée est plutôt de renforcer notre partenariat avec les installateurs (mais attention à bien vérifier la satisfaction des clients). Dans un second temps, nous pourrions envisager la création d’un module de formation à l’auto-installation photovoltaïque.

Nous n'avons malheureusement pas eu le temps d'aborder le sujets des collectivités ni même s'il est stratégique de prioriser une cible par rapport à une autre. Malgré cela l'envie de répondre à toutes les sollicitations et à tous les publics se ressent autant chez les salariés que chez les sociétaires ou coopérateurs.