espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

NégaWatt : un scénario de transition énergétique pour l'Europe

En 2017, négaWatt proposait son tout dernier scénario de transition énergétique, démontrant que la France pourrait atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. Désormais, l'association change d'échelle et s'attaque à l'Europe ! Jusqu'au 14 mai, une campagne de financement participatif permet de la soutenir dans ce projet.

Soutenir le scénario européen de transition énergétique : comment, pourquoi ?

La pré-construction de ce scénario européen a commencé dès 2018. Il fallait d'abord définir le cadre du projet, le réseau de partenaires, le positionnement, la méthodologie, mais aussi des pistes de financement.

Cette phase s'achève bientôt, et il est aujourd'hui temps pour l'association de lancer officiellement le projet. négaWatt a aujourd'hui besoin d'aide pour les prochaines étapes. Leur prochain objectif est de publier une première analyse européenne à horizon 2021.

Un financement participatif est ouvert jusqu'au 14 mai prochain. Les dons sont soumis à déduction fiscale, et font l'objet de contreparties. L'occasion de soutenir un projet ambitieux et des personnes investies pour changer notre avenir.

Découvrir la campagne et les contreparties

Mais au fait, c'est quoi le scénario négaWatt ?

L'association négaWatt, c'est un regroupement d'une vingtaine d'experts impliqués dans des activités professionnelles liées à l'énergie, appelé la Compagnie des négaWatts. Leur objectif : montrer qu'un autre avenir énergétique est techniquement possible, économiquement souhaitable, et indispensable socialement.

Depuis 20 ans, ils travaillent sur la question de la transition énergétique, avec la mise en œuvre du scénario négaWatt. Celui-ci montre comment la France pourrait atteindre la neutralité carbone d'ici 2050, en ayant drastiquement diminué ses émissions de gaz à effet de serre.

Ce scénario repose sur trois piliers : la sobriété énergétique (réduire notre consommation d'énergie dans nos usages), l'efficacité énergétique (diminuer la quantité d'énergie nécessaire grâce à des actions comme une meilleure isolation des bâtiments ou des appareils plus efficaces), et le développement des énergies renouvelables, qui couvriraient à terme 100% des besoins en énergie. Autrement dit, consommer moins, mais mieux, sans pour autant revenir à la bougie !

Ce scénario, c'est un chemin qu'il nous est possible de prendre. Il pose des objectifs de long terme dans nos modes de consommation et de production d'énergie. Grâce à lui, nous pouvons définir dès aujourd'hui des actions concrètes à mettre en œuvre pour aller dans la bonne direction.

Pourquoi un nouveau scénario destiné à l'Europe ?

Aujourd'hui, négaWatt veut aller plus loin. Un changement d'échelle, en construisant un scénario similaire au niveau européen, permettrait d'accélérer la transition énergétique. Car c'est à cette échelle que des mesures plus efficaces peuvent être prises. De nombreuses décisions et réglementations en matière d'énergie verte viennent de Bruxelles, et la sobriété énergétique est encore très peu intégrée dans les politiques européennes.

Utiliser cet outil permettra de poser des objectifs à long terme, et de construire un plan d'action pour les atteindre. Il pourra être une aide à la prise de décisions des pouvoirs publics, notamment sur les propositions politiques, mesures et actions concrètes à mettre en œuvre. Une politique plus ambitieuse et efficace pourrait alors être mise en place en Europe.

A cette occasion, négaWatt s'associe à des partenaires nationaux et européens, pour pouvoir prendre en compte les particularités de chaque pays. Le réseau constitué comprend déjà une vingtaine de partenaires sur plus de 16 pays européens. L'accent est mis sur une approche collaborative, dans une dynamique d'échanges et de coordination entre tous les acteurs clés impliqués dans le développement de stratégies climat et énergie.

Comment contribuer ?